Impliquez-vous à votre façon ?

Soyez honnête; que se passe-t-il  la plupart du temps ? Vous vous fixez  des objectifs puis échouez,  ou vous ne vous fixez pas d’objectifs par peur de ne pas  pouvoir les atteindre ? Quelles histoires ou pensées qui limitent votre capacité d’être à votre mieux  vous mettez-vous en tête ? Ce sont vos croyances limitatives. Les croyances limitatives sont ces idées liées à votre identité et à votre soi qui inhibent votre croissance. S’il vous est déjà arrivé de commencer une phrase par « je veux…mais… », c’est que vous avez probablement une croyance limitative.

Soyez honnête; que se passe-t-il  la plupart du temps ? Vous vous fixez  des objectifs puis échouez,  ou vous ne vous fixez pas d’objectifs par peur de ne pas  pouvoir les atteindre ? Quelles histoires ou pensées qui limitent votre capacité d’être à votre mieux  vous mettez-vous en tête ? Ce sont vos croyances limitatives. Les croyances limitatives sont ces idées liées à votre identité et à votre soi qui inhibent votre croissance. S’il vous est déjà arrivé de commencer une phrase par « je veux…mais… », c’est que vous avez probablement une croyance limitative.

Alors, êtes-vous votre principal obstacle ?

 

Getting In Your Own Way?

 

Si vous avez l’impression d’avoir une croyance limitative, voici quelques étapes pour vous aider à la surmonter.

1) Identifiez et isolez la croyance. Ce peut-être difficile. Pour commencer, quels sont les mots qui suivent le mot « mais » ? Comme par exemple « je veux, mais… ». Soyez également attentif à ces autres mots ou phrases qui limitent vos croyances :

  • je veux ou je ne veux pas
  • je ne peux pas
  • je dois ou je ne dois pas
  • je suis ou je ne suis pas
  • les autres sont ou les autres seront

2) Découvrez l’origine de la croyance. Est-ce en relation avec une expérience du passé ? Est-ce quelque  chose que vous avez sans cesse répété ? Est-ce que ça provient de l’une de vos peurs ?

3) Analysez la vérité reliée à la croyance. Certaines de vos croyances sont-elles basées sur des faits ? Quels sont les mensonges derrière la croyance ? Cette croyance vous a-t-elle déjà servie ? En quelle occasion a-t-elle vous a-t-elle nui ?

 

Getting In Your Own Way?

 

4) Ouvrez-vous à une NOUVELLE croyance. Transformez votre croyance limitative en une croyance favorisant une autonomie participative. Ça ne signifie pas nécessairement choisir juste le contraire; dans l’histoire racontée précédemment, l’expression « pas maladroite » est différente de l’expression « élégante ». Et vous n’avez pas à remplacer l’expression « je ne suis pas » par « je suis » – pour notre employée, l’expression « je ne suis pas créative » fut remplacée par « je peux créer des œuvres artistiques ». Soyez réaliste et ne vous programmez pas pour l’échec.

  • Remplacez « je suis une personne paresseuse qui n’arrive pas à perdre du poids » par « je peux me fixer des objectifs réalistes pour ma santé et les atteindre un à la fois. »
  • Remplacez « je suis trop vieux » par « c’est la période idéale de ma vie pour commencer parce que j’ai les connaissances et la sagesse pour bien me guider ».
  • Remplacez « je n’ai pas la bosse des affaires » par « j’ai la volonté d’apprendre et une excellente éthique de travail ».

5) Allez de l’avant « comme si ». Une fois la nouvelle croyance élaborée, agissez comme si elle est vraie,  même si vous ne l’avez pas encore incorporée  totalement. Créez de petites réussites, et avant que vous ne le réalisiez, ce sera devenu la réalité.

Lors de votre évolution dans cette nouvelle période de votre vie, essayez de prendre connaissance de vos croyances limitatives et la façon dont elles vous affectent. À tout le moins, pensez à adopter ces croyances stimulantes, gracieuseté de Tony Robbins :

Voici dix exemples de croyances stimulantes à adopter :

1)    Le passé n’est pas garant du futur.

2)    Il existe toujours une façon, si je suis engagé.

3)    Il n’y a pas d’échecs, uniquement des apprentissages – dès que j’apprends quelque chose, c’est une réussite.

4)   Si je ne peux pas, je dois; si je dois, je peux.

5)   Chaque événement a sa raison d’être et son utilité pour moi.

6)   Je découvre du bonheur dans les petites choses…un sourire…une fleur..un coucher de soleil.

7)   J’offre davantage de moi-même de ce que les gens attendent de moi.

8)  Je crée ma propre réalité et je suis responsable de mes créations.

9)  Si je suis confus, c’est que je suis sur le point d’apprendre quelque chose.

10)   Chaque jour sur cette terre est un grand jour.

This post is also available in: English Español